Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

I AM NOT YOUR NEGRO

de Raoul Peck ****

540330_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : À travers les propos et les écrits de l’écrivain noir américain James Baldwin, Raoul Peck propose un film qui revisite les luttes sociales et politiques des Afro-Américains au cours de ces dernières décennies.

J'ai vu ce film lors de sa diffusion récente sur Arte et je ne sais si j'aurai la possibilité de le revoir en salle (mais j'aimerais), puisque chez moi il ne bénéficie que d'une séance (c'est déjà ça) à un horaire pas évident...

Je tiens à vous en parler brièvement pour vous inciter à le voir coûte que coûte. Car j'imagine que comme moi vous serez aimanté à l'écran par le charisme et surtout les propos de James Baldwin.

J'ai presque honte d'avouer que je ne connaissais nullement cet homme. Ce documentaire le place largement au même niveau que Martin Luther King et Malcolm X avec lesquels il partagera la lutte pour les droits civiques.

Ce écrivain quitte jeune les Etats Unis dégouté par les préjugés de son pays à l'encontre des noirs et des homosexuels. Le film se nourrit de son œuvre pour raconter la lutte et l'indignation d'un homme, d'un intellectuel d'une intelligence folle, d'une clarté et d'une logique imparables. Les images d'archives de ses conférences, des extraits de films, d'interviews, de débats avec la voix off de Joey Starr en français, Samuel L. Jackson en VO rendent le film extrêmement vivant et hélas, totalement intemporel.

C'est désespérant de constater que son discours est toujours d'actualité mais je vous garantis que ce film est indispensable, passionnant, douloureux, scandaleux et que James Baldwin est le genre de personne qui impose le silence quand il parle et le respect pour chacune de ses paroles.  

A noter l'incroyable ressemblance entre l'affiche de ce film et de cet autre !

 487327_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg540330_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Commentaires

  • Je l'ai enregistré sur Arte, ce qui fait que je le regarderai quand je voudrai et je pense que je le garderai pour le revoir. Je le connaissais de nom, mais guère plus.

  • Parfait. Il m'a hypnotisée ce garçon.

  • Bonjour Pascale, je vais y aller, je vais y aller (ce week-end). Bonne journée à toi.

  • Bonsoir Dasola. Bravo, c'est un film indispensable.

  • Merci Pascale pour ce petit mot sur ce film que j'ai vu sur Arte sans savoir qu'il allait être diffusé en salles. C'est un film remarquable en effet, sur un intellectuel méconnu qui ne l'est pas moins. Grande figure de la cause noire, qui dit tant sur nos tendances à la division et qui nous montre la voie vers ce qui nous rassemble. James Baldwin est un type qui gagne à être connu par une plus large audience, et qui, espérons-le grâce à ce film, gagne à être lu et entendu.
    Je n'ai pas trouvé les mots pour en parler sur mes pages, mais puisque tu t'en es chargée, je t'en félicite grandement.

  • Ce minus article n'est pas à la hauteur. J'espère pouvoir faire mieux si je trouve la possibilité de le revoir en salle. Devant mon poste, j'avais la mâchoire posée par terre tellement il m'a aimantée à l'écran. Tant de clarté, d'intelligence, d'évidences... la façon de les exprimer... tout est fascinant chez cet homme.
    Et cette "cause" tellement aberrante qui donne envie d'hurler (et je suis blanche...).
    J'espère le lire mais ma P.A.L. est déjà tellement volumineuse !

  • C'est déjà ça, ma sœur blanche (mais qui est l'homme de couleur ? comme dirait l'autre).
    Je regrette de ne pas l'avoir enregistré du coup.

  • Bonjour, je l'ai vu au ciné. C'est un documentaire bizarrement foutu mais terriblement poignant, je te rejoins :)

  • Je n'ai pas le souvenir qu'il soit bizarrement foutu. Mais en effet, quel homme !

Écrire un commentaire

Optionnel