Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2 days in paris -

  • 2 DAYS IN PARIS de Julie Delpy ***

    Elle est française, il est américain, ils s’aiment depuis deux ans. Marion et Jack, de retour d’un voyage à Venise passent deux jours chez les parents de Marion à Paris avant de rejoindre New-York. Choc des cultures, parents envahissants et lourdauds, ex pas très finauds… ça s’explique, ça se chamaille, ça argumente. Jalousie, différences de langues et de cultures, tempéraments opposés, quiproquos... ! Le couple de Marion et Jack, qui dure depuis deux ans (un exploit de durée et de solidité pour Marion !!!) survivra t’il aux épreuves ?

    Ça démarre au quart de tour et (miracle !) le rythme ne faiblit pas jusqu’à la fin. Julie Delpy, actrice et réalisatrice réussit un film d’auteur divertissant, souvent hilarant qui se prend la tête avec des dialogues brillants sans jamais se départir d’un humour désopilant. Evidemment c’est branchouille et les clichés sur la vie parisienne, les taxis parisiens, la grossièreté française etc… ne manquent pas mais c’est pour mieux les pointer du doigt et finalement les déboulonner. Paris (New-York chez Woody Allen à qui on est obligé de penser) est filmé comme un décor de carte postale, un vrai petit village où il fait bon vivre et cette (très plaisante) visite touristique n’est pas sans rappeler (l’excellent) « Before sunset » dont Julie Delpy était déjà co-scénariste. Ce film est une réussite enthousiasmante parce que je ne me souviens pas avoir tant ri au cinéma, parce que les dialogues sont allègres, légers, égrillards, euphorisants et parce qu’Adam Goldberg (hypocondriaque parano), champion du monde de l’impertinence et du persiflage est époustouflant, surprenant, excellent, E.P.A.T.A.N.T. de la première à la dernière image.

    Le film de Julie Delpy c'est comme un film de Woody shooté aux amphéts.