Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

DONNYBROOK

de Tim Sutton **

Donnybrook.png

Festival International du Film Policier de Beaune 2019 

Compétition Officielle - ETATS-UNIS

Avec Jamie Bell, Frank Grillo, Margaret Qualley

Synopsis : Ex-marine, Jarhead est un père désespéré. Non seulement il est prêt à tout pour nourrir ses enfants, mais c’est aussi un combattant redoutable. Le Donnybrook, un tournoi de combat à poings nus qui se déroule dans les forêts de l’Indiana, constitue pour lui une chance unique d’accéder à une vie meilleure en remportant le prix accordé en espèces au gagnant.

Chainsaw Angus, de son côté, a raccroché les gants depuis longtemps. Cette légende des combats clandestins, jusqu’alors invaincue, s’est reconvertie avec sa sœur, Liz, dans la fabrication de méthamphétamine. Le Donnybrook sera le lieu de leur perdition… ou de leur rédemption.

Le donnybrook est une pratique organisée par un "nazi" (réplique du film) où une vingtaine d'hommes, des malabars, sont enfermés dans une cage et comme pour les Highlangers, il ne peut en rester qu'un qui remporte une somme substantielle. Tous les coups sont permis. On assistera donc à cette horreur dans les toutes dernières minutes du film. On a pratiquement aucun doute quant à l'issue du combat mais pour en arriver là le réalisateur nous embarque et mène de front plusieurs histoires qui finissent par toutes aboutir (bravo !) mais que c'est laborieux parfois !!! Il nous perd en route et on a souvent des difficultés à faire le lien entre toutes les histoires. Cela manque de lien et de fluidité.

Ce qui retient l'attention d'un bout à l'autre est l'interprétation. Entouré d'un casting solide et efficace, Tim Sutton leur doit une fière chandelle ainsi qu'à son directeur de la photographie David Ungaro qui crée une lumière et une ambiance superbes dans ce film glauquissime où le sordide côtoie le lugubre.

Jamie Bell (papa pour la première fois à l'écran, si je me trompe, promis je me flagelle) est d'une intensité fiévreuse qui n'étonne pas. Mais il est vraiment impressionnant et prêt à tout pour défendre et protéger sa famille. Frank Grillo compose un méchant psychopathe comme on en a pas vu depuis longtemps. Sans cœur, sans âme, le réalisateur ne lui donne aucune chance d'attirer la sympathie et la compassion. Et puis il y a cette splendeur, Margaret Qualley dont je ne cessais de me dire "mais où l'ai-je vue" ? Elle est exceptionnelle dans le rôle de la petite sœur d'un monstre qui la rend quasi monstre elle-même, même si elle démontre qu'elle au moins a un cœur. Ce qu'elle endure est difficilement supportable.

Elle est l'actrice qui rend cette pub, la plus belle et drôle que j'ai vue. Strictement rien à voir avec ce film très très sombre.

Commentaires

  • Je la trouve exceptionnelle.
    Encore une fille de... (Andie MacDowell) mais avec du talent, danseuse et actrice.

  • Même réponse qu'aux matchingpoints :-)

    Je la regarde de temps en temps, elle m'amuse et me donne du tonus.

  • Margaret Qualley joue dans "The leftovers", une série qui m'a bouleversée.
    Yes, m'am, tu dois te procurer les DVD car il faut que tu voies cette merveille (même si tu n'es pas très "séries") !
    Bon et allez, pour te motiver, je t'annonce qu'on y voit Justin Theroux torse nu la moitié du temps. ;)

  • Mais j'ai vu la saison 1. Je ne sais plus si c'est en DVD ou... ou comment d'ailleurs ?
    C'est Justin torse nu qui m'a attirée.
    Mais je ne me souviens plus de Margaret. J'ai très envie de LES revoir.

    P.S. : comment tu as su que j'avais un blog ???

  • Il faut voir les trois saisons, c’est juste magnifique !
    Sinon, en surfant sur le net, j’ai repéré ce blog, et en lisant, je t’ai reconnu à ton style de prof de français. :D

  • Pffff un prof n'a pas de style c'est juste qu'il n'y a pas de fautes (enfin, le moins possible... les mots avec des h ou des y... ça coince, je ne sais jamais où les mettre, un vrai drame).
    Tu veux dire que tu m'as connue AVANT le blog ??? Tu as qq heures de lecture à rattraper car oui... Il faut TOUT lire.

  • Hé non, j'ai bien connu le blog avant de finalement te rencontrer en vrai, donc j'ai déjà de longues heures de lecture derrière moi. ;)
    Moi, c'est avec les doubles consonnes que j'ai un problème... Je ferai un mauvais prof de français. :)

  • Je m'en doutais. Tu étais tapi dans l'ombre et Tu ne disais rien.
    Purée... j'ai 4 films en retard et j'arrive pas à écrire...

  • Et rien à propos du film et notre surprise : c'est quand que ça commence b..... de m.... ?

  • C’est à dire que ce film ne m’a pas laissé un grand souvenir. Ça commence jamais, c’est long, Jamie Bell n’est même pas torse nu...
    la fin est pas mal à part ça.
    En tout cas ce film a le mérite de nous avoir transmis notre check à nous, et ça, ça mérite les 2 étoiles !

  • Yes sir.
    Il faudra juste essayer de ne pas en abuser ce qui va être dur car on est trop des comiques. C'est pas tput le monde qu'ont un check à eux.
    Mais oui... REMBOURSEZ, Jamie garde le Marcel crado !!!

  • Grave, on est trop des comiques, nous, mais on va y aller mollo avec le check quand même, tu as raison !
    Et pour me remettre de la déception de ne rien avoir vu de plus que le marcel crado de Jamie, m'en vais revoir le plus beau torse de tous, celui de Chris ! :p

  • Plus comiques que nous je vois pas.
    Bon y'a quand même les gros bras de Frank Grillo mais il est trop chanmé le mec.
    Le torse de Chris est une oeuvre d'art.

    Bon allez y'a ça aussi pour rivaliser. Respire à fond
    https://youtu.be/9vSKyFA5F9Y

  • Oulala, il fait chaud !!! Il faut que je rattrape ce film au plus vite !!!
    Sinon, je suis d'accord que les bras de Franck Grillo sont pas mal non plus... ;)

  • Il est tordant ce film je trouve. Et j'adore TOUS les acteurs.
    Franck est HOT.

Écrire un commentaire

Optionnel