Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'ADIEU À LA NUIT

d'André Téchiné ***

4356315_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Avec Catherine Deneuve, Kacey Mottet Klein, Oulaya Amamra

Synopsis : Muriel est folle de joie de voir Alex, son petit-fils, qui vient passer quelques jours chez elle avant de partir vivre au Canada.  Intriguée par son comportement, elle découvre bientôt qu’il lui a menti. Alex se prépare à une autre vie. Muriel, bouleversée, doit réagir très vite… 

Au tour de Téchiné de se pencher sur un fléau de notre société : la radicalisation islamique. Comment expliquer que de tout jeunes gens se laissent séduire par le discours mortifère d'une organisation qui prône la mort, le sacrifice et l'espoir d'une vie meilleure dans l'au-delà ? Pourquoi décident-ils de partir en Syrie, d'abandonner leur vie, leur famille, leur avenir ? Comment une jeune fille de 20 ans peut-elle dire à son amoureux : "si tu meurs, je serai fière !" ? C'est l'adieu à la nuit que des recruteurs hypocrites et charismatiques, à l'image de ce Bilal qui assène son discours haineux, promettent à cette jeunesse en manque de repère ou confrontée à un passé familial compliqué. On leur assure une belle mort qui élève plutôt qu'une vie engluée dans le matérialisme.

Muriel, la grand-mère d'Alex n'a rien vu venir. C'est par hasard qu'elle surprend son petit fils en train de faire une de ses prières quotidiennes. Et même si le comportement encore plus renfermé que d'ordinaire d'Alex depuis son arrivée l'a surprise, cette révélation est un choc. L'amie d'enfance d'Alex, Lila, bien plus radicale encore, tente de rassurer la grand-mère. C'est pourtant elle qui a "converti" Alex. Elle, si jolie, si douce, cache bien son jeu en étant une aide-soignante attentive auprès de personnes âgées et par ailleurs impatiente de gagner la Syrie, se marier, faire des enfants. Le discours de la jeune fille revenue en France pour accoucher ("parce que l'hygiène là-bas...") est effrayant. Elle assure être heureuse, avoir plusieurs maris, être comblée. Il s'oppose et diffère des propos d'un djihadiste repenti, muni d'un bracelet électronique que Muriel contacte pour qu'il tente de faire entendre raison à Alex mais tout aussi désolant. Les jeunes là-bas, n'ont strictement aucune conscience de ce qu'ils font. Et les apprentis djihadistes sont des menteurs professionnels et font varier leurs certitudes au gré de leurs besoins. Lorsqu'Alex décide de voler à Muriel les milliers d'euros qui manquent pour leur départ, Lila s'offusque car le vol est un péché pour l'Islam. Elle se reprend bien vite : "c'est une mécréante, donc, ce n'est pas un péché". L'hypocrisie est monnaie courante. Bilal qui exalte la pureté et les "valeurs" inculquées par cet islam extrémiste, fume en cachette et ne serait pas contre une sieste crapuleuse avec Lila. Rien ne tient la route sur le chemin de ce futur enfer pavé de mauvaises intentions et pourtant leur faire faire marche arrière semble impossible.

Muriel ira jusqu'au bout de ce qu'elle peut tenter pour empêcher Alex de partir, quitte à se perdre elle-même. Téchiné nous montre par ailleurs plusieurs catégories de musulmans. Ceux qui croient sans pratiquer mais sont intolérants (on n'embauche pas un repenti qui a insulté l'Islam), les croyants modérés et les jeunes extrémistes coachés via Skype par de vieux barbus haïssables.

Le film est touchant et interroge malgré son extrême sobriété. Catherine Deneuve est bien belle avec ses cheveux sombres, crédible en terrienne, propriétaire d'un centre équestre et en grand-mère dévouée. Kacey Mottet Klein, toujours formidable et intense a retrouvé son cheval et sa fièvre du film de Joachim La fosse Continuer.

Commentaires

  • Un film qui semble courageux et sincère et qui pourrait nous concerner (nous sommes des mamies!!! Nous irons sûrement le voir.
    La grande Catherine réussit une belle carrière, elle va jusqu'au bout dans le choix de ses films, bravo !

  • Oui c'est effrayant ; ça arrive dans n'importe quelle famille.
    Catherine est parfaite.

  • Il y a pas mal de films sur ce sujet, et je n'irai pas voir celui-ci. J'avoue que le thème ne me tente pas. Il m'agace ...

Écrire un commentaire

Optionnel