Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

YOUR NAME

De Makoto Shinkai **(*)

295774_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis.

À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité... Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Difficile de dire ce qui manque à Your name qui atteint parfois des sommets d'émotion pour être une totale réussite.

Faire vivre deux ados dans le corps et la vie l'un de l'autre, mixer rêve et réalité, réalisme et science-fiction, ajouter une dose de catastrophe avec une comète qui se divise et heurte la terre... voilà bien des thèmes que ne renierait sans doute pas le Gondry d'Eternal Sunshine of the Spotless mind. Mais à force de brasser des thèmes et des genres, je me suis parfois sentie totalement perdue ne sachant plus qui est qui, qui fait quoi et pourquoi.

Par contre j'ai été emportée par le lyrisme, la splendeur des images. Et puis,  par la beauté, le mystère et la cruauté qui émanent de ce que ressentent ces deux ados qui ne se connaissent pas mais se sentent orphelins l'un de l'autre, par l'humour aussi. C'est comme s'il leur manquait une partie d'eux-mêmes. Les années passent et ils ne parviennent ni à combler ni à comprendre ce vide étrange et inexpliqué qui les habitent.

Le final, follement romantique, est une réussite totale. 

Your Name : PhotoYour Name : PhotoYour Name : PhotoYour Name : Photo

Commentaires

  • Bonjour Pascale
    Il me tente ce film d animation
    Je profite de ce commentaire pour te souhaiter une belle année 2017

  • Oui c'est beau, mais très compliqué :-)
    Bonne année à toi aussi.

  • Oui c'est beau, et ça m'a pas paru compliqué. Alors que j'ai beaucoup moins accroché à ton coup de coeur de l'année : Nocturnal Animals, parce que là j'ai vraiment pas saisi le propos; quel objectif. Pourquoi. ça m'a pas parlé.

Écrire un commentaire

Optionnel