Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ANNONAY 2017 - HEARSTONE

de Gudmundur Arnar Gudmundsson **

Islandais - Film en compétition

heartstone2-169x250.jpg

Avec : Baldur Einarsson, Blær Hinriksson, Dilja Valsdottir, Katla Njalsdottir, Soren Malling

Synopsis : Dans un village de pêche isolé au fin fond de l’Islande, deux adolescents, Thor et Christian, vivent un été mouvementé.

Tandis que l’un essaie de conquérir le cœur d’une jeune fille, l’autre se découvre éprouver de nouveaux sentiments envers son meilleur ami. À la fin de l’été, lorsque la nature semble brutalement reprendre ses droits dans l’île, il est alors temps de quitter l’enfance et, pour les deux jeunes garçons, d’accepter d’entrer dans l’âge adulte.

J'ai bien conscience d'avoir vu un film absolument magnifique d'un point de vue visuel. D'ailleurs le point de vue peut-il être autre chose que visuel. Oui je suis en super forme. 

Il est évident que strictement la même histoire filmée à Biribi Soufflette n'aurait pas le même impact. L'Islande est un pays rude par son climat. Il neige en plein été, imaginez dans quel état ça nous mettrait nous qui sommes en état d'alerte maximum quand il fait moins 5° ! C'est aussi un pays aux paysages qui ne permettent pas à nos yeux de s'ouvrir assez grands pour le contempler.

Mais les émois adolescents franchement !!! En quoi cela peut-il encore nous intéresser, nous émouvoir, nous surprendre ??? Cette histoire, nous l'avons vue des centaines de fois et l'homosexualité d'un des personnages qui naît dans la douleur ne rend pas ce film plus original pour autant. On en est pas à notre premier coming-out adolescent !

Je suis certainement injuste en disant que j'en ai jusque là et bien au-delà des autobiographies avec des gamins et des gamines qui jouent à touche pipi sous la couette mais quand même, les réalisateurs : STOP aux histoires d'ados !!! Je n'ai pas la moindre idée de savoir comment rendre ce fameux "passage à l'âge adulte" plus original et intéressant (je ne suis pas scénariste) mais non là, vraiment, je peux plus.

Alors, bien sûr les acteurs sont tous très jolis et jouent admirablement, l'environnement naturel est prodigieux mais que c'est loooooooooooooooooong. Il aura un prix ce soir, c'est EVIDENT !!!

Commentaires

  • En plus, on dirait que l'homosexualité devient un thème obligé dans tous les films sur les ados. Dommage pour les paysages islandais qui me font rêver (mais je suis très frileuse, alors dans la vraie vie, je ne sais pas si j'en profiterais vraiment).

  • Comme prévu, il a eu deux prix... Pourtant excepté le pays d'origine, on a vu 100 000 fois cette histoire !

Écrire un commentaire

Optionnel