Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PUPILLE

de Jeanne Herry ***

 

0550992.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg0568180.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
0582242.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Sandrine Kiberlain, Elodie Bouchez, Miou Miou,Gilles Lellouche, Olivia Côte

Synopsis : Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement.

Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois. 

Mais avant d'aboutir à la rencontre bouleversante entre Théo et sa maman, nous suivrons tout ce qui constitue le début de vie de ce bébé merveilleux qui entre dans la vie rejeté par sa maman touchante mais déterminée et entouré de mille soins par les différents intervenants des services de la maternité puis sociaux.

Bouleversant. Ce mot, on pourrait l'employer mille fois pour ce film. Personnellement j'ai terminé comme une flaque dans mon fauteuil et pourtant le film est lumineux, volontairement et farouchement positif, sans (évidemment) le moindre jugement à l'encontre de qui que ce soit. Parfaitement documenté tout en gardant un aspect romanesque évident, il nous éclaire sur les différentes étapes pour réussir à adopter, sur le parcours difficile d'un bébé qui passe d'abord de bras en bras, semble se laisser mourir de manquer de ce lien d'attachement privilégié et urgent avec SA maman.

Si vous parvenez à retenir vos larmes, vous êtes des champions toute catégorie. Cela dit la réalisation est subtile, délicate et ne fait pas de chantage à l'émotion. Jeanne Herry reste factuelle mais on tremble pour le bébé, on aimerait que la maman candidate à l'adoption soit retenue et on fond littéralement devant les liens que les différents intervenants sociaux nouent avec un bébé.

On trouve ici des acteurs fabuleux, impliqués, vibrants. On redécouvre Elodie Bouchez, merveilleuse. Et surtout on découvre et on apprécie Gilles Lellouche dans un rôle magnifique qu'il aurait été tellement simple, selon des critères et des a priori, de confier à une femme. Il l'endosse avec beaucoup de féminité. Il est touchant, bouleversant, crédible. Meilleur comme il l'a jamais été.

Un film d'amour !

Que j'ai  vu à Mâcon en Octobre dernier où j'ai eu la chance de rencontrer Jeanne Herry en presque tête à tête.

pupille de jeanne herry,cinéma,sandrine kiberlain,elodie bouchez,miou miou,gilles lellouche,olivia côte

Commentaires

  • Bonjour Pascale, j'ai versé ma larme à la fin. Très beau film et les bébés sont craquants. Les acteurs sont tous excellents. Bonne soirée.

  • Bonsoir dasola, difficile en effet de ne pas craquer sur ces bébés et cette histoire.

  • Vous nous avez persuadées, peut-être nous irons le voir cet après-midi...

  • Tu m'as persuadé je me dépêche d'aller le voir ...
    Nan je déconne :-)
    Le cinéma qui, même sous X ou Y ne voyage pas, je zappe..

  • Tu as tort, à un moment Sandrine Kiberlain traverse la rue et on décolle !

  • On décolle pas, Kiberlin (sans a j'écris comme je veux) est pas hôtesse de l'air , elle traverse la rue pour trouver un emploi. ;-)

  • Il est sur ma liste, pas en tête, mais il est, et ta critique me pousse à lui accorder du temps. Belle journée !

  • Il le mérite.

  • Kiberlun a un emploi, elle fait juste le tour du rond point en fait.

  • Ouais & Lellouche porte du Jack & jones ....

  • Ah ça je sais pas ce que c'est et j'ai pas envie de chercher.

  • Je l'ai vu hier et en.effet, j'ai versé ma petite larme...!! Excellent film très bien documenté qui ne tombe jamais ds le pathos!! Bien.servi par des acteurs fantastiques dont G.Lellouche!! Bref! J'ai adoré!

  • Toujours surpris qu on puisse quitter une salle de cinéma 4 minutes avant la fin d un film .... de très belles scènes,la rencontre entre Elodie et son enfant. Quand matheo quitte celui qui s occupe de lui depuis plusieurs semaines... très content de revoir Elodie Bouchez. Et les seconds rôles sont superbes...

  • Oui je vois ce que tu veux dire. J'ai parfois l'impression que les gens remballent avant l'épilogue...
    Grand retour d'Elodie Bouchez.

Écrire un commentaire

Optionnel