30/05/2014

MALÉFIQUE de Robert Stromberg **(*)

295441_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 

Avant de le devenir, Maléfique fut une charmante jeune fille, une fée ailée aux pouvoirs magiques. Elle vivait dans un pays où ne régnait que paix et harmonie entre toutes les créatures imaginaires.


Au-delà de ce royaume féerique réside un peuple cupide et belliqueux rêvant de s'annexer le peuple des elfes : les humains. Encore enfant, Maléfique se lie d'amitié avec Stéphane, jeune humain qui ose franchir la frontière séparant les deux peuples. Leur amitié ne fait que croître et embellir avec les années pour se muer en un sentiment plus tendre encore. Mais Stéphane trahit Maléfique et lui fait subir un outrage inimaginable, d'une cruauté sans nom. Eperdue de douleur, Maléfique médite sa vengeance. Stéphane devenu roi se marie. La Reine donne naissance à une petite fille Aurore. Evincée de la cérémonie de baptême, Maléfique s'y invite et pose un sort sur le bébé : le jour de ses 16 ans, elle se piquera le doigt à une quenouille et s'endormira à tout jamais. Seul un baiser d'amour sincère pourra la sortir de son sommeil...

 

Cela ressemble à s'y méprendre au Conte que nous connaissons La Belle au Bois Dormant... Sauf qu'ici, tout ne va pas se passer comme prévu et que nous re-découvrons l'histoire du point de vue de la vilaine sorcière Maléfique. Et on se surprend à être de son côté, à l'aimer, et souhaiter qu'elle cesse de souffrir enfin.

 

Au début, j'ai eu très très peur... Le royaume enchanté l'est tellement que les couleurs piquent les yeux et la petite qui interprète Maléfique jeune joue comme une savate et a le visage tellement couvert de peinture qu'elle semble tout droit sortie d'un concours de mini Miss (alors qu'au naturel, elle est absolument ravissante) et la voix off tellement gnangnan que j'ai failli faire couper le son.

 

Tout s'arrange dès que Maléfique apparaît et avec elle la noirceur d'un conte où les gentils ne le sont pas autant qu'ils le paraissent, ni les méchants, et les gentilles fées désignées pour s'occuper d'Aurore franchement couillonnes.

 

Angelina Jolie est Maléfique plus anguleuse que jamais mais elle compose son personnage de vilaine tout en nuances et subtilité. Avec beaucoup d'allure, d'élégance, de grâce, de classe et d'humour aussi.

 

Quant à la belle endormie, ce n'est pas le baiser d'un Prince tout mignonnet mais un rien fadasse qui va la sortir du pétrin. Il serait bon de le dire aux filles !

 

Commentaires

c'est visible par des enfants à partir de quel âge? Je serai tentée d'y emmener ma petite fille mais j'ai peur que ça soit trop impressionnant et/ou trop complexe pour elle.
Pour l'instant elle est surtout dans les films d'animation, la reine des neiges bien sûr, hôtel transylvannie, minuscules...elle était fan du roi lion qu'elle regardait entièrement à un an et a fait sa première séance de ciné avec moi pile à 18 mois ( je ne savais pas que c'était normalement interdit avant trois ans ).

Écrit par : astrid | 02/06/2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j'ai emmené ma Poupée à 2 ans mais comme elle parlait comme une enfant de 5 ans, ils n'y ont vu que du feu.

Sinon, je dirai 6 ou 7 ans.

Écrit par : @astrid | 02/06/2014

Répondre à ce commentaire

ah ok, la mienne n 'a que 3 ans, ça risque de faire juste mais c'est un peu ce que je pensais en voyant la bande annonce.

merci !

Écrit par : astrid | 03/06/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire