Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MESSAGE FROM THE KING de Fabrice du Welz ***

 

Festival International du Film Policier de Beaune 2017

Film en compétition

zv05peo9ogvhjom8kpkuutzvrfx-202.jpg

Avec Chadwick Boseman (Jacob King), Luke Evans (Dr. Wentworth), Alfred Molina (Preston), Teresa Palmer (Kelly), Natalie Martinez (Trish)

Royaume-Uni, France & Belgique

Synopsis : En provenance de Cape Town, Jacob King débarque à Los Angeles à la recherche de sa soeur disparue. Avec un billet retour pour l’Afrique du Sud sept jours plus tard, et 600 dollars en poche. Au bout de 24 heures, il découvre que sa soeur est morte dans des circonstances étranges.

Et Jacob va se lancer dans une enquête insensée. On a du mal à comprendre comment ce type d'une douceur exceptionnelle se transforme brusquement en machine de guerre rendu fou par ce qu'il découvre peu à peu. Quelques facilités de scenario peuvent surprendre. TOUT s'explique dans le plan final qui m'a cueillie !

Je suis sortie mitigée de la projection. Trop de personnages, trop d'embrouillaminis, des méchants TROP méchants, des raccourcis saisissants, des complications et une évolution quasi inévitable vers le porno et la pédophilie comme si les scénaristes manquaient d'imagination.

Mais il y a dans ce film un acteur absolument magnétique, Chadwick Boseman, qui avec un air de ne pas y toucher avance comme un bulldozer et hisse le film vers son meilleur. Et comme le disait mon pote Joël : "c'est souvent que les films tiennent par la performance d'un acteur !".

Et finalement après une nuit de sommeil réparateur, le bon effet kiss cool a agi et fait de cette histoire un film que je reverrais volontiers.

Chadwick Boseman est sublime et excellentissime je l'ai dit. Mais Luke Evans est très bien aussi et Alfred Molina adipeusement étonnant.

Résultat de recherche d'images pour "chadwick boseman"

Écrire un commentaire

Optionnel