Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PIRATES DES CARAÏBES

LA VENGEANCE DE SALAZAR

de Joachim Ronning, Espen Sandberg °

106609.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! 

Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…

Je n'ai rien compris au film et rien non plus au synopsis qui ne reprend en rien ce que j'ai vu ! A quelques nuances près bien sûr. Il y a bien une Carina Smyth (astronome putative... mouarf mouarf grrrrrrrrrrrrr... le comique de répétition... les traducteurs ont-ils conscience que ça ne veut strictement rien dire ou c'est moi ???) un Henry tout choupi mimi, un Dying Gull, un Salazar (Javier revieeeeeens !!!), un Triangle du diable, un gros trident et plein de revers de fortune. Et un Jack Sparrow en guise de toucan sauteur !

Mais biiiiiiiiiiiiiiip de biiiiiiiiiiiiiiiip de biiiiiiiiiiiiiiiiip que c'est moche et que c'est con et que c'est chiant ! Vous allez me dire (mais si vous allez me le dire) "mais qu'es-tu allée faire dans cette galère ?" Oui ben merci, cherchez bien, je me pose moi-même la question figurez-vous ! On ne va pas me jeter la pierre Pierre ! Je crois que j'avais dit qu'on ne m'y reprendrait plus. Je n'ai pas le courage de relire ma prose dans laquelle je disais "on ne m'y reprendra plus". Mais j'ai dû l'écrire.

Et puis, faible femme, encore plus faible cinéphile, j'ai lu quelque part que cet énième épisode se rapprochait très nettement du premier, si original, si facétieux, si déroutant et franchement drôle. Mais c'était dans une autre vie sans doute que je m'étais enthousiasmée pour les aventures de Jack Sparrow.

J'aurais mieux fait de me fier à cette critique-ci : "Le bateau prend l’eau dans cette énième suite d’une franchise qui ferait mieux de s’arrêter là". Ou encore celle-là : "on prend donc les mêmes et on recommence, dans une histoire qui s’éloigne de plus en plus du bon vieux film de pirates à l’ancienne pour croiser dans les eaux du fantastique à effets numériques, spécialité du Hollywood de synthèse des blockbusters informatisés".

Ici les héros ont pris de la bouteille, ils se sont reproduits et leurs rejetons se rencontrent et risquent de se reproduire à leur tour !!! Ce qui fait que quand je serai liquide à boire ma soupe à la paille, des besogneux hollywoodiens sans inspiration et sans humour mais avec de très très gros ordinateurs (enfin, je parle de leurs capacités, car comme en toute chose, ce n'est pas la taille qui compte) imagineront la suite de la suite de la suite. Et ça n'aura ni la queue d'un ni la tête d'une.

J'avais totalement oublié que William Turner (Orlando Bloom, si si les filles, il bouge encore mais il a 40 ans !) s'était fossilisé et hantait les bas fonds marins avec plein de coquillages sur la figure. Et que son fils !!! Oui ça aussi, j'avais zappé grave. Son fils donc, expert en natation synchronisée vient le voir sous l'eau et lui dit "reviens papa". L'autre répond "je peux pas fils, va voir maman". Keira Knightley... je préfère ne rien dire !

9 années passent ! Pourquoi 9 ? Pourquoi pas 6 ou 18 ??? Je sais pas. Henry, le fils aquatique est devenu grand. Comment les responsables de casting réussissent à trouver un acteur qui soit le mix physique (même regard profond, même intelligence de jeu) parfait de Keyra et Orlando est un mystère. Mais moi je dis chapeau bas madame la marquise ! Comment l'astronome putative aux décolletés avantageux et nécessaires à l'action parvient à être le sosie de Keyra est un autre mystère. Enfin, bon, je crois qu'il y a du standard dans l'air. Pour faire pirate, putatif ou pas, il faut être comme ci et pas comme ça !

Comment Javier/Salazar (très bel effet je le vaux bien dans les cheveux) et Jack/Johnny se retrouvent au milieu du bousin (le fils d'Henry veut sauver son père des coquillages incrustés sur sa figure je vous le rappelle), je n'ai pas compris. Qui plus outre et non des moindres, à partir du moment où tout le monde croit qu'il a le même but ça se met à bastonner à tout va. C'est bruyant, sombre, bordélique et pas drôle.

Jack Sparrow titube à gogo, roule des billes, sursaute et hélas il n'y a plus que sous les dreadlocks et le khôl du Pirate que Johnny Depp est encore regardable. Il bénéficie même d'une longue séquence photoshopée où on le retrouve tout jeunot. Dingue non c'qu'on fait pas avec la technique !

Et puis les flots s'ouvrent en deux. C'est joli. So what ? Rien ! Mais vraiment RIEN !

Cette fois c'est bon : on ne m'y reprendra plus.

Commentaires

  • 'Mais qu'es-tu allée faire dans cette galère ?' Ramer dirait Judah Ben-Hur ;-)
    Bon dimanche.

  • Bonjour Pascale, merci pour ce billet très amusant. C'est bon pour le moral. Je n'ai vu que le premier pirate des caraïbes et cela m'a bien suffi. En revanche, même si c'est nullissime, ça rapporte des sous (aux Etats-Unis tout au moins): sacrés bandes d'Américains. Bon dimanche.

  • Bonjour Dasola,
    ah bon ça rapporte ? "On" m'a dit hier que ça faisait un flop ! En tout cas je regrette d'avoir participé à remettre ce rafiot à flot.

  • Cette lecture est au moins aussi drôle que celle du Pendragon de la Table Ovale mais bizarrement, j'y retrouve beaucoup moins d'étoiles. Charlie te manque déjà ?

  • Comment ne pas soupirer après Charlie ??? Tu ne te rends pas compte. Je sais que ce n'est pas la taille qui compte mais il a quand même de très longs cheveux.
    Contente de te faire rire. T'es tu déjà penché sur ma rubrique "touche le fond mais creuse encore ?" http://www.surlarouteducinema.com/a-la-limite-du-supportable/

    Et j'arrive plus à écrire, sauf sur les conneries alors que Jeeg Robot j'ai ADORé et que le Ozon m'a bien secouée !

  • Je préfère aller mourir dans l'espace comme le souhaite le docteur David Jordan dans life origine inconnue plutôt que voir Pirate des caraibes !

  • Oh non, on ne va pas mourir pour si PEU !!!

  • PS : Même problème que dans Alien ( mais j'aimais bien les premiers opus), le seigneur des anneaux, star Wars, ils n'arrivent pas à s'arrêter : dommage...

  • Pour le Seigneur, la Trilogie était géniale, la suivante... heum...
    Quant à Star Wars, je n'ai pas aimé le dernier mais je dois être la seule.

  • Et bien moi je ne suis pas du tout d'accord !! J'ai adoré ce 5e film serte il devrait s'arrêter là mais l'histoire est toujours cohérente ce film est drôle il y a de l'action et c'est très bien réalisé (même si ils auraient pu se passer de Kaya Scodelario )

  • Comment peut-on écrire autant de conneries pour se croire intelligente ? Ça me dépasse mais on doit appeler ça du talent de nos jours...

  • Aurais je heurté une sensibilité caribéenne ? En tout cas ces arguments de choc me laisse muette d'admiration !

Écrire un commentaire

Optionnel