Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

THE SHAPE OF WATER

Unable to perceive the shape of You,

I find You all around me.

Your presence fills my eyes with Your love,

It humbles my heart, For You are everywhere...

Incapable de percevoir Ta forme,

Je te sens partout autour de moi,
 
Ta présence emplit mes yeux de Ton amour,
 
Elle rend mon cœur humble,
 
Car tu es partout...

oscars-la-forme-de-l-eau-grand-favori-avec-13-nominations.jpg

 

Commentaires

  • Visiblement, tu as bu la tasse. ;-)
    Je venais jeter un coup d'œil pour guider mes choix afin de reprendre une vie cinématographique plus active. Tu as tout dit en quelques mots.

  • Je n'en doute pas. J'irai lire après avoir vu le film, après avoir moi-aussi versé ma petite larme dans le Black Lagoon.

  • Bonsoir

    Ce film m a bcp émue.. le poêle cité en
    Fin de film .. connaît on l auteur ?
    Et tout le poème

  • Je pense que ce poème est une création des scénaristes dont Guillermo del Toro.

    Rectification :
    POSITIF : le poème de la fin est-il de vous ?
    GUILLERMO DEL TORO : Non, c'est un poème sur Dieu écrit par une femme.

  • Petite précision néanmoins :
    POSITIF : le poème de la fin est-il de vous ?
    GUILLERMO DEL TORO : Non, c'est un poème sur Dieu écrit par une femme.

    Débrouillez-vous avec ça...

  • Merci.
    Je ne lis pas ce Canard, je ne suis pas bilingue :-)

  • son Oscar du meilleur film n'est pas usurpé, un magnifique film poétique sur le droit à la différence

  • Auteur probable du poème : حکیم ابوالمجد مجدود ‌بن آدم سنایی غزنوی

  • C'est donc lui ?

  • Bonjour,
    Je vais certainement me faire des ennemis et d'un autre côté je crois avoir la permission d'exprimer mon avis.
    En conséquence, j'ai été tellement déçu de ce film et je suis également stupéfait qu'il ait pu obtenir un oscar ?
    Comment, un scénario, avec autant de possibilités, est-il s'il mal scénarisé et réalisé ?
    Un simple exemple : l'héroïne rentre et sort quasiment à sa guise d'un endroit qui devrait être sous très haute surveillance...
    Cela enlève toute la crédibilité de la mise en scène !
    Rien que ça, m'empêche de rentrer dans la magie de vivre l'histoire...
    Et il y en a plein d'autres que je ne citerais pas pour ne pas dénaturer ceux qui vont aller le voir.
    N'empêche, j'ai cru voir un film fait pour ados attardés (et plus jeune encore)...
    C'est la première fois que je critique négativement un film de cet acabit au regard de tout le respect que j'ai envers les réalisateurs, mais là, c'est vraiment en-dessous de tout.
    Et pourtant il y avait de quoi faire un film absolument génial, avec les acteurs (Impeccables), la musique (J'aime beaucoup), les décors (Qui sont tous magnifiques).
    En un mot comme en cent, à mes yeux, un terrible raté de Guillermo del Toro.
    Cordialement,

    Jack

  • Bonsoir, Compte tenu de la nature de la "bestiole" :-) je pars du principe que la crédibilité est secondaire. Je me suis laissée emporter.
    Se faire des ennemis quand on parle cinéma serait vraiment dommage. Mais je comprends ce que tu veux dire.
    Dommage simplement que pour ta première visite (je crois) soit sur une déception.
    A bientôt.

Écrire un commentaire

Optionnel