Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

PROMISING YOUNG WOMAN

d'Emeral Fennell ***

2240399_jpg-c_310_420_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Avec Carey Mulligan, Bo Burnham, Alison Brie

Cassie est une jeune femme qui écume les boîtes de nuit et sort chaque soir avec un homme différent, ravi d'avoir fait une conquête aussi charmante et facile. Le jour elle sert des cafés dans un bar et vit chez ses parents.

Mais dès les premières minutes, on découvre que la méthode de séduction de Cassie n'est pas ordinaire. Elle feint l'ivresse au point de ne plus tenir debout et cherche à savoir s'il y a au moins un mec bien qui ne profitera pas de la situation. Pourquoi Cassie cherche-t-elle absolument à faire comprendre aux garçons que le consentement d'une fille peut s'obtenir sans abuser d'elle ? Evidemment, elle réagit avant que l'homme du soir ne passe à l'acte et se charge à son tour de lui faire vivre un sale quart d'heure, une sacrée frousse...

promising young woman d'emerald fennell,carey mulligan,bo burnham,alison brie,cinéma

Voilà un film dont je n'avais strictement jamais entendu parler et que je me réjouis d'avoir vu. Totalement ancré dans l'air du temps d'une actualité sombre et désolante, on rôde ici en plein #metoo/balancetonporc. Et oui, parfois c'est avec de gros sabots qu'il faut asséner des évidences. Quand les hommes cesseront-ils de se croire tout permis ? C'est ce que cherche à savoir Cassie. Mais un coeur de midinette sommeille toujours même au fond de celui d'une âme vengeresse. Elle ne peut véritablement se résoudre à croire qu'ils sont tous les mêmes, au mieux des porcs libidineux, au pire de futurs violeurs.

J'imagine que les hommes n'aime(ero)nt pas ce film. Tant pis. Je l'ai trouvé d'une grande justesse dans certains aspects. Se faire siffler, ça peut même être plaisant si cela n'est pas suivi d'injonctions à démontrer que sous la jupe courte se cache forcément une fille facile. Pire, si la fille se permet de manifester son mécontentement, elle se fait abreuver d'injures sans que les porcs se demandent un seul instant s'ils sont des prix de beauté voire d'intelligence qu'on aurait envie de ramener chez soi. Ce n'est pas de la science-fiction et pour ces hommes les filles sont forcément des salopes ou des putes. Une scène avec des hommes sur un chantier émoustillés par Cassie me semble plus vraie que nature.

Par contre, il est évident que Cassie se sort de certaines situations délicates voire dangereuses assez facilement mais on reste au cinéma et ce film n'est pas un dossier de l'écran.

promising young woman d'emerald fennell,carey mulligan,bo burnham,alison brie,cinéma

La réalisatrice prend son temps pour révéler quel traumatisme a conduit son héroïne à abandonner de brillantes études de médecine, à retourner vivre chez ses parents qui la regardent comme un ovni et à se lancer dans cette croisade de justicier. La révélation est émouvante et le film s'articule en trois parties distinctes dont je vous révèle le moins possible car j'ai trouvé que la réalisatrice nous menait par le bout de nez vers une résolution qu'on attendait pas. Avant cela, la rencontre avec un gentil pédiatre qui pourrait sauver la gent masculine redonne au film des couleurs rose bonbon où s'invitent Paris Hilton et Britney Spears dans une jolie scène chantée et dansée qui redonne de l'espoir.

Pour interpréter cette fille border-line et complexe, Emeral Fennell a un atout de choix : Carey Mulligan. L'actrice est délicieuse, à croquer, ravissante. Mais son minois angélique et juvénile se teinte parfois de beaucoup de mélancolie. Qu'elle soit traumatisée, femme fatale ou perverse, midinette romantique, elle est constamment juste et crédible.

J'ai beaucoup aimé.

promising young woman d'emerald fennell,carey mulligan,bo burnham,alison brie,cinéma

Commentaires

  • C'est la fille en toi qui as parlé !

  • Ah dommage, je crois que ça pourrait te plaire.
    Bonne soirée.

  • J'ai lu quelques critiques assez critiques justement. Une fille qui se permet de se venger, franchement, est-ce tolérable hein ? (je rigole hein ...). J'hésitais un peu, mais si j'ai le temps avant de partir en vacances, j'irai volontiers le voir. J'attends depuis longtemps un film qui montrerait que les femmes sont capables de se rebiffer et de flanquer la trouille aux gros lourds. Fut-ce un peu raté, mais au moins l'idée est là qu'une fille n'est pas faite que pour chouiner sur sa victimisation.

  • J'imagine qu'elle ne fait pas l'unanimité. Contente qu'elle te donne envie.
    Dans Télérama ils sont partagés. Le "contre" s'offusque même qu'elle s'en prenne aux femmes qui ont mal agi avec elle.... Je trouve la scène où elle se confronte à la directrice de fac qui a fermé les yeux au motif que les garçons ont droit au bénéfice du doute... exceptionnelle.
    En tout cas tu as bien compris l'esprit du film et j'espère que tu trouveras le temps.

  • Coucou Pascale ! Il y avait longtemps ! Quelle joie de retourner en salle!
    J'ai trouvé ce film très juste, notamment dans son vocabulaire et les situations mises en évidence. Il se regarde avec beaucoup de plaisir, et la photographie est très chouette.
    Je sais que Carrey est top, mais je ne suis pas super fan d'elle.
    Belle journée !!!!

  • Coucou Aurore, contente de te lire.
    Oui ce film est épatant, même si j'étais bien triste quand...
    Carey ne m'avait pas impressionnée jusque là mais je l'ai trouvée extra ici.

  • Là, tu donnes envie. Merci de susciter de l'intérêt pour ce film, dont je ne connaissais.. que le titre.

  • Ah il vaut vraiment le coup.

  • Encore un film qui va me penser sous le nez, je le sens. Je suis vraiment à la bourre de l'actualité. Et tout ça sort quand je balance mon port (de la drogue).

  • Dommage, c'est la bonne surprise de la... rentrée.

  • Je suis un mec... et j'ai bien aimé le film. Son scénario est effectivement malin, moins simpliste qu'au premier abord. La mise en scène (et la musique) détourne les codes de films de genre et l'actrice principale est extra (en infirmière comme en "civile"...) MAIS je trouve unilatérale la représentation de la gent masculine : nous ne sommes pas tous ces porcs, loin de là !

  • Je suis un mec et j'ai aimé ce film. Le scénario est effectivement assez élaboré (moins simpliste qu'au premier abord)... et l'actrice très bien. (La concernant, vu qu'elle finit par endosser la tenue d'infirmière, je ne suis pas totalement objectif...) J'ai quand même une grosse réserve : il n'y a quasiment pas un mec pour relever l'autre, ou alors, à la rigueur, s'il fait acte de "contrition" (trop anglo-saxon pour moi, ça)... On ne nous montre que des enfoirés !

  • La tenue d'infirmière : tu restes un mec :-)
    Les filles ne sont pas à la fête non plus je trouve.

Écrire un commentaire

Optionnel