Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

AMANTS - ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE

3916836.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgamants de nicole garcia,cinéma,c pascal elbé,sandrine kiberlain,emmanuelle devos,françois berléand,marthe villalonga pierre niney,stacy martin,benoît magimel,on est fait pour s'entendre de nicole garcia

AMANTS de Nicole Garcia **

amants de nicole garcia,cinéma,c pascal elbé,sandrine kiberlain,emmanuelle devos,françois berléand,marthe villalonga pierre niney,stacy martin,benoît magimel,on est fait pour s'entendre de nicole garcia

Avec Pierre Niney, Stacy Martin, Benoît Magimel

Lisa, en formation dans une école hôtelière et Simon, petit délinquant qui vit de ses activités de dealer, s’aiment passionnément depuis leur adolescence et mènent la vie urbaine et nocturne des gens de leur âge. A la suite d’une soirée qui tourne mal, Simon décide de fuir. Lisa s'étiole en attendant le retour de Simon qui ne revient pas. Elle épouse alors Léo, un riche assureur et des années plus tard retrouve Simon dans l'Océan Indien où il est devenu plagiste.

La passion de Lisa et Simon, il faut l'admettre sans broncher. Les très gracieux Pierre Niney et Stacy Martin sont très jolis à regarder mais bien trop lisses et propres sur eux pour incarner de sulfureux héros. Leurs personnages se connaissent depuis le centre aéré et ont davantage l'air d'être les meilleurs amis du monde que des amants passionnés et démoniaques. Même s'ils sont prêts à renoncer à tout et à suivre l'autre au bout du monde, on sent plus entre eux la complicité et la connivence acquises pendant des années que la passion amoureuse.

De Paris à l'île Maurice et Genève le trio amoureux se débat entre les rapports de classe liés à l'argent et l'amour contrarié par le caractère très matérialiste des personnages. Aucun des trois n'attire la sympathie et on a peine à croire aux hasards et coïncidences qui les font se recroiser. En retrouvant Simon Lisa se met à hésiter entre passion et sécurité. Pourtant son mari est prêt à adopter un petit noir pour l'occuper (je n'invente rien) car elle semble s'ennuyer Lisa, avec son air triste, coupable et le double jeu dont Léo est le seul à ne pas s'apercevoir. C'est un personnage annexe croisé au début du film qui va mettre le feu aux poudres et faire sortir les flingues.

Les rares scènes entre Léo et Simon sont les plus réussies car empreintes d'une véritable tension alors qu'on a peine à croire que ces deux hommes risquent de s'entretuer pour Lisa. Tout comme on a peine à croire que Lisa continuent d'hésiter entre deux hommes relativement médiocres. Ou simplement a-t-on de la peine pour les trois parce que Lisa n'est pas non plus un Prix Nobel !

J'ai regretté que Benoît Magimel soit présenté comme un être plutôt fruste, inquiétant et relativement brutal (tous les rapports sexuels avec Lisa ont l'air contraints et non désirés) alors qu'il est sans doute le personnage le plus intéressant mais laissé un peu à l'écart.

Je n'aurais sans doute pas vu ce film sans la promo hyper efficace effectuée par Nicole Garcia. Son énergie, son enthousiasme, sa passion pour évoquer ce film étaient vraiment intéressantes et communicatives.

....................................

ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE de Pascal Elbé **

amants de nicole garcia,cinéma,c pascal elbé,sandrine kiberlain,emmanuelle devos,françois berléand,marthe villalonga pierre niney,stacy martin,benoît magimel,on est fait pour s'entendre de nicole garcia

Avec Pascal Elbé, Sandrine Kiberlain, Emmanuelle Devos, François Berléand, Marthe Villalonga

Synopsis : Antoine semble n’écouter rien ni personne : ses élèves (qui lui réclament plus d’attention), ses collègues (qui n’aiment pas son manque de concentration), ses amours (qui lui reprochent son manque d’empathie)... Et pour cause : Antoine est encore jeune mais a perdu beaucoup d’audition. Sa nouvelle voisine Claire, venue s’installer temporairement chez sa sœur avec sa fille après la perte de son mari, rêve de calme et tranquillité. Pas d’un voisin aussi bruyant qu’Antoine, avec sa musique à fond et son réveil qui sonne sans fin. Et pourtant, Claire et Antoine sont faits pour s’entendre !

Comme vous l'avez compris ce film (relativement autobiographique puisque Pascal Elbé souffre lui-même de surdité) est gentil tout plein. L'acteur réalisateur se penche surtout sur les aspects grotesques des situations que le fait de ne pas admettre sa surdité provoquent. Puisqu'il est lui-même malentendant il a le droit de montrer que ce handicap est souvent prétexte à rire car il conduit à moult incompréhensions, sous-entendus et mal-entendus. Mais malgré sa petite heure trente, le film m'a paru un peu long. J'ai néanmoins esquissé quelques sourires sur quelques blagounettes gentillettes et me suis contentée d'admirer le beau couple à l'écran. Car Sandrine Kiberlain et Pascal Elbé sont cinématographiquement très compatibles.

Autour d'eux, quelques pointures s'agitent tels que François Berléand, Emmanuelle Devos et Marthe Villalonga mais dans des rôles tellement caricaturaux qu'ils servent juste à remplir les nombreux blancs.

Compte tenu du titre, à double sens..., on hésite pas un instant quant à l'issue de l'histoire qui comme dans toute rom-com survient après quelques tracasseries. Et puis quand on a vu la bande-annonce, on a vu un bon résumé du film.

Commentaires

  • Deux étoiles, ce n'est pas beaucoup ... Celui de Nicole Garcia ne me tente pas beaucoup. Quant à Pascal Elbé, c'est surtout Sandrine Kiberlain que j'ai envie de voir. Elle, elle me plaît toujours.

  • Oui pas folichon tout ça.
    Le 1er est décevant par rapport à ce que j'avais entendu.
    Le second est vraiment un "petit" film. Sandrine est magnifique mais c'est toujours le même registre.

  • Les deux me tentaient. Surtout le premier, à vrai dire, mais je risque de ne pas avoir le temps. Tu n'encourages qu'à moitié. Prochaine étape : ce week-end, avec "Les magnétiques".

  • C'est très décevant. Assez froid.
    Les magnétiques : EXCELLENT choix.

  • "Amants", classique mais efficace, j'ai surtout bloqué sur le personnage de Pierre Niney, bcp trop antipathique pour le suivre sur quoi que ce soit
    "On est fait pour s'entendre" comédie archi classique, mais l'empathie (cette fois !) pour ces personnages sauve le film

  • Mouais. Ils sont bien lisses et pas bien passionnants ces amants.

    Sandrine et Pascal sont bien mignons, point.

Écrire un commentaire

Optionnel