Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LE FIDÈLE

de Michaël R. Roskam ***

3329858_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Avec Matthias Schoenaerts, Adèle Exarchopoulos

Synopsis : Lorsque Gino rencontre Bénédicte, c’est la passion. Totale. Incandescente. Mais Gino a un secret. De ceux qui mettent votre vie et votre entourage en danger.

Alors Gino et Bénédicte vont devoir se battre envers et contre tous, contre la raison et contre leurs propres failles pour pouvoir rester fidèles à leur amour.

Le genre de film rare qui me ravit. Amour, action et polar. Follement romantique. La fille est championne de course automobile et le garçon traîne ses casseroles traumatisantes de l'enfance sans en parler jamais. La scène d'ouverture nous laisse imaginer ce qu'il a enduré et encaissé. Adulte, il a décidé de prendre l'argent où il se trouve, dans les banques, et lorsque Bénédicte lui demande de lui révéler son plus grand secret, il répond "je braque des banques". Elle éclate de rire. Pour une fois qu'il disait la vérité.

Tout cela ne tient pas forcément debout et la cascade d'événements dramatiques qui s'enchaînent et s'abattent sur les deux amoureux peut paraître too much mais finalement pourquoi pas ? Parfois la vie s'acharne, qui peut dire le contraire ? Et au milieu de la tourmente, face à la tourmente, l'amour, le vrai, l'unique, sans faille et indestructible.

C'est rare que le mélo au plus profond de l'intime et le polar noir se marient avec autant d'habilité je trouve. Ne sachant strictement rien du film avant d'entrer en salle, appâtée sans conditions par le trio acteurs-réalisateur, je suis allée de bonheur en surprise dans une tension quasi permanente.

Le réalisateur retrouve son acteur fétiche qui ne cesse d'accomplir des merveilles depuis l'étonnant Bullhead. De plus en plus beau, de plus en plus solide et sûr de lui, Matthias Schoenaerts est ici amoureux éperdu, chef de bande, conjoint attentif et délicat et bad boy. A ses côtés, Adèle Exarchopoulos partage avec lui ce jeu animal et évident comme si la caméra n'existait pas. Rarement couple assorti n'aura été aussi bien assorti. Ils sont incandescents.

le fidele de michaël r. roskam,cinéma,matthias schoenaerts,adèle exarchopoulosle fidele de michaël r. roskam,cinéma,matthias schoenaerts,adèle exarchopoulosle fidele de michaël r. roskam,cinéma,matthias schoenaerts,adèle exarchopoulos

Commentaires

  • C'est vrai qu'il a un truc Matthias Schoenaerts . Mais le pitch et la bande annonce n'a pas déclenché d'envie spéciale de passer 2h avec eux. Je passe !

  • Ah dommage. C'est du mélo polar noir. Hyper original. Et ils sont vraiment hot tous les 2.

  • tu l'as bien vendu, ça m'a donné envie... je vais essayer d'y aller ce week-end

  • Ah zut, c'est bien vendu, franchement. Maintenant j'hésite entre les 3 : Catherine, Kad ou celui-ci ?

  • J'ai entendu beaucoup de mal du Catherine ce matin... du coup j'hésite.

Écrire un commentaire

Optionnel