Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LES AUTRES FILMS DE SEPTEMBRE 2018 (2)

1892308.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg4399259.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

L'OMBRE D'EMILY de Paul Feig *(*)

4399259.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

avec Anna Kendrick, Blake Lively

Synopsis : Stephanie cherche à découvrir la vérité sur la soudaine disparition de sa meilleure amie Emily.

Dès les premières secondes on sait qu'Emily a disparu. Stéphanie l'annonce sur son vlog (blog avec des vidéos si j'ai bien compris) où elle joue à la mère parfaite et dispense ses conseils et recettes de cuisine. Immédiatement ses larmes sonnent faux alors qu'en réalité Stéphanie est plutôt sincère… au début. Tout le monde à l'école de son fils se moque d'elle parce qu'elle en fait trop. Elle est banale mais s'active dans tous les sens pour paraître parfaite. On saura plus tard pourquoi elle est seule : gros secret révélé ! Lorqu'Emily, la dévergondée superbe et sûre d'elle lui propose son amitié à coups de gin bien serrés, Stéphanie l'accepte et se rend indispensable...

Puis Emily disparaît et Stéphanie, dont on se dit qu'elle n'est peut-être pas la sainte nitouche qu'on suppose depuis le début, mène l'enquête.

Et on la suit cette enquête, les yeux écarquillés et le menton posé sur les genoux comme le loup de Tex Avery. Peu à peu les mystères se dévoilent et pendant deux heures, on reçoit éberlué une avalanche de révélations, de retournements de situation, de basculements, de volte-face, de personnages secondaires surgis de nulle part qui en ajoutent une louche. Je ne me souviens pas d'un film qui ouvre autant de pistes invraisemblables à mesure qu'il avance. Tant et si bien que lorsqu'il s'achève on en a totalement perdu le cours et on se demande si toutes les pirouettes ont une quelconque cohérence entre elles. Il faudrait le revoir pour le vérifier. Mais non.

On pense à Gone Girl en nettement moins bien.

Notons néanmoins la belle prestation des deux actrices, Blake Lively et surtout Anna Kendrick au talent comique XXL.

……………………………..

LE POULAIN de Matthieu Sapin *(*)

LE POULAIN de Matthieu Sapin, cinéma, L'OMBRE D'EMILY de Paul Feig

Avec Alexandra Lamy, Finnegan Olfield, Gilles Cohen, Philippe Katerine, Valérie Karsenty

Synopsis : Arnaud Jaurès, 25 ans, novice en politique, intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant de Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Sans l’épargner, elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique.

Quelques jours après avoir vu ce film, il ne m'en reste pas grand chose. J'en suis sortie déçue et l'ai trouvé simpliste et univoque. Le monde politique, qu'il s'agisse des politiciens ou de leur entourage, conseillers et compagnie, est pourri. Et lorsqu'un stagiaire débarque, il ne mettra pas longtemps à en comprendre, en accepter et appliquer les rouages. La grande astuce dans ce monde de brutes étant qu'il suffit de dire à un interlocuteur "je te rappelle" et évidemment de ne jamais le faire.

Les petites jalousies, coucheries et autres vacheries ne m'ont guère intéressée. Alexandra Lamy toutes dents dehors, fait sa vilaine avec délectation. Finnegan Olfield écarquille les yeux pour bien s'imprégner des tactiques qui l'aideront à gravir les échelons. 

Philippe Katerine et Gilles Cohen livrent chacun une composition hilarante même si leurs personnages sont complètement invraisemblables. Comment croire à Gilles Cohen en futur président peroxydé, toujours dans les jupes de sa maman et prêt à abandonner la veille des élections ? 

Mouais.

Commentaires

  • Le premier m'a rebutée d'emblée avec sa bande annonce "cheloue" comme on disait dans mon lycée en 99.
    Le 2ème aurait pu me parler grâce à son acteur Finnegan Olfield,mais non. J'ai passé mon chemin.
    Je vais moins au cinéma mais j'essaie d'aller voir des films qui me tentent vraiment désormais.

  • si j'ai bien compris Emily voulait juste aller jouer à la balle aux prisonniers !

Écrire un commentaire

Optionnel